6 + 10 =

La rénovation de votre toiture, par où commencer ?

La rénovation de votre toiture, par où commencer ?

Étant une partie très importante de la présentation de la maison et surtout pour la protection des occupants de celle-cila toiture doit être toujours en bon état. Cependant, quand le toit s’affaisse, les bardeaux tombent, l’humidité pénètre dans la structure, la rénovation de la toiture s’impose. Cette solution peut s’avérer être complexe. Il faudra réaliser un bon diagnostic et effectuer l’opération étape par étape. Pour savoir par où commencer, les tâches les plus essentielles seront citées ci-dessous.

Les autorisations pour rénover sa toiture

Avant de se projeter dans la rénovation de la toiture, il faut savoir que des règlementations applicables aux toitures existent, et cela peu importe si vous avez une toiture shingle ou un autre type de toiture. Ce genre de travaux est soumis à des autorisations d’urbanismes. Tout dépendra bien évidemment de l’ampleur de votre projet et de sa nature. Alors, pour commencer, il faut se renseigner sur le Plan Local d’Urbanisme ou PLU. Vous pourrez avoir besoin d’une déclaration des travaux auprès de la mairie. C’est le cas par exemple pour les travaux nécessitant la modification de l’aspect extérieur de la toiture. Pour les travaux de grande envergure comme des travaux de surélévation qui augmente la surface du logement ou encore la modification de la pente de la toiture, un permis de construire est nécessaire. De plus l’utilisation d’une nacelle ou d’un échafaudage sera nécessaire pour atteindre votre toit. Pour savoir exactement quelles autorisations il vous faut, pensez à vous informer au préalable sur les règles d’urbanismes locales.

Prévoir un bon diagnostic

Toute rénovation devrait passer par un bon diagnostic pour découvrir dans les moindres détails les éléments à réparer et à remplacer. Il serait judicieux de léguer cette tâche au professionnel pour réaliser toutes les vérifications nécessaires. C’est un diagnostic complet de la toiture qu’il faut procéder. Parmi les éléments à vérifier se trouve l’état de la charpente, de la zinguerie et de la couverture. En fonction de la situation, il suffit d’une simple réparation ou bien il faut un remplacement. Notons que l’efficacité des travaux dépendra grandement du diagnostic effectué, c’est pourquoi il est préférable de se reposer sur l’aide d’un expert dans le domaine.

toiture maison sud

Démontage de la toiture existante

La totalité des composants de couverture qui se trouve sur la toiture doit être retirée. Les matériaux que l’on peut réutiliser doivent être mis à l’abri pour les protéger des intempéries. Vous découvrirez certainement l’état de la charpente. En fonction de son état, vous aurez à consolider ses composants ou bien à la remplacer. Et si vous avez encore l’intention de l’utiliser à nouveau, vous aurez à la traiter pour éliminer les insectes xylophages (attention de ne pas remettre une charpente infestée par des termites). N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste pour s’en débarrasser de manière efficace. Si la charpente doit être changée, vous n’avez qu’à retirer tout simplement l’ancienne.

Comme la charpente sera mise à découvert, il faut protéger l’intérieur de l’habitat à l’aide d’une bâche de protection. Ainsi, la pluie ne parviendra pas à s’infiltrer dans la maison.

La pose des accessoires de la toiture et du système d’écoulement d’eau

La toiture est l’élément majeur qui laisse s’échapper la chaleur lorsque l’isolation de la toiture n’est pas au point. Pour que le logement octroie un confort optimal, la mise en place des éléments de l’isolation est indispensable. Mais ce n’est pas tout, la mise en place des éléments d’étanchéité, des contre-liteaux et des liteaux également. C’est après que la couverture pourra enfin être posée. Après, il faut sceller l’ensemble à l’aide du faîtage, des rives, etc. Et pour finir, il faut faire en sorte que l’eau de pluie puisse circuler sans encombre pour éviter d’endommager la toiture. La pose d’un système d’écoulement d’eau est donc requise.

Quelles sont les choses importantes à savoir lors de la rénovation de son logement ?

Quelles sont les choses importantes à savoir lors de la rénovation de son logement ?

La rénovation d’une maison se fait avec soin et attention. En plus de cela, s’ajoutent la vigilance et l’aide des professionnels. Pour pouvoir avoir un bon résultat, il est important que vous optiez pour les meilleurs. Parmi eux se trouve la Rénovation JLM. Avant de faire la rénovation de votre maison, il y a des choses que vous deviez savoir. Quelles sont-elles ?

Faire appel aux services d’un expert

Rénovation JLM pour tous vos besoins de rénovation de maison. Pour les travaux de rénovation d’une maison, il est généralement conseillé de faire appel à des professionnels. Ces derniers se chargeront de vous établir un devis. Parmi les grandes entreprises de rénovation qui existe, vous trouverez la Rénovation JLM. Cette société de rénovation située à Nanterre est un professionnel en matière de construction de maison. Elle intervient souvent lorsqu’il s’agit de la construction d’une maison. En plus de cela, Rénovation JLM dispose de certaines autres prestations. Ainsi, si vous désirez rénover votre maison, c’est le professionnel qu’il vous faut.

Elle est dotée d’équipes compétentes et capables de mener à bien votre projet de rénovation. À la fin des travaux, vous ne risquez pas d’être déçu.

Effectuer une analyse complète de la faisabilité du projet

Toutefois, si vous pensez que vous n’avez pas besoin de l’aide d’une entreprise pour la rénovation de votre domicile, il faudra alors réaliser certaines études. Ces dernières vont se baser sur les chances de réussite de votre projet. Avant de vous aventurer dans ce genre de projet, il est important de définir le plan de ce dernier. Prenez le temps pour analyser, comprendre et détecter les différents points d’ombres que comporte votre projet de rénovation.

Il faut prendre en compte tous les éléments à changer ou à remplacer afin de ne pas vous tromper. Il faut aussi savoir que certains changements demanderont l’autorisation de la mairie. En effet, si votre rénovation doit prendre en compte l’installation d’une pergola, ou une extension, il faudra en toucher un mot à la mairie sans quoi vous ne pouvez pas démarrer votre rénovation.

Une simple déclaration suffira. Cependant, si cette véranda dépasse les 40 m², il va falloir entrer en possession d’un permis de construction.

Mettre sur pied une enveloppe budgétaire

À part la définition du projet, il faudra maintenant considérer votre budget. Autrement dit, même avec un projet de rénovation en dur forme, et un budget moyen, il vous sera impossible de réaliser quoi que ce soit. Vous ne pouvez pas chercher à installer une pergola et avoir un budget de moins de 1000 euros. Dès que vous avez fini de défini votre budget, l’architecte a le devoir de le respecter. Par ailleurs, il est essentiel de prévoir une certaine marge de manœuvre en cas d’éventuel compromis.

Pour une rénovation simple incluant tous les aspects de l’immobilier, cela coûtera entre 500 et 1000 euros par m² sans parler des frais de l’architecte. Toutefois, quand il s’agit d’une rénovation lourde, les prix diffèrent.

Avoir l’aide d’un architecte

Vous ne pouvez pas tout faire tout seul. Pour cela, il est préférable que vous fassiez recours aux services d’un architecte. Ce dernier se chargera de l’achat des outils à utiliser, ainsi que de la supervision de votre projet. Il a aussi la capacité de vous aider en cas de demande de permis de construire. L’agence de Rénovation JLM dispose d’excellents architectes pouvant vous offrir un service de qualité.

Il est vrai que, faire appel à un architecte pour ses services à un prix, mais cela peut vous générer des économies. Hormis cela, ce dernier apportera un plus en ce qui concerne votre projet. En effet, celui-ci a été formé dans le but d’avoir une vue d’ensemble du projet. À l’instar des dessins graphiques qu’il confectionne, un architecte est aussi capable de vous prodiguer des conseils.

Réfléchir correctement en matière du sol

Il est important de faire une étude de sol lors de votre rénovation. Qu’importe le type de travaux que vous souhaitez mener, il s’agit d’une étape à ne surtout pas ignorer. En faisant cela, vous évitez d’éventuels effondrements. Cela vous permet aussi d’éviter des imprévus.

Revêtir la façade d’une maison – Quelles sont les possibilités ?

Revêtir la façade d’une maison – Quelles sont les possibilités ?

En Europe centrale, le cycle de vie d’une maison est généralement compris entre 50 et 100 ans. La plupart des revêtements de façade ne durent pas aussi longtemps. Ils sont exposés tous les jours au vent et aux intempéries et doivent tôt ou tard être rénovés, voire entièrement remplacés.

Le revêtement de la façade d’une maison n’assure pas seulement un aspect esthétique, il exerce également une fonction de protection importante pour le bâtiment. Dans cet article, vous découvrirez les différentes possibilités de revêtement de la façade ainsi que les avantages et les inconvénients des différents matériaux.

Quels sont les travaux nécessaires avant de poser un revêtement sur la façade d’une maison ?

Avant de pouvoir commencer à poser le revêtement de façade, il faut préparer le support. Si le nouveau revêtement de façade doit être posé directement sur le mur extérieur, le mur ou le revêtement en bois est nettoyé et les endroits endommagés sont réparés. Selon le type de revêtement de façade, il faut réaliser sur le mur extérieur une ossature porteuse sur laquelle les éléments de façade seront posés.

De nombreux maîtres d’ouvrage profitent de la rénovation du revêtement de façade pour améliorer l’isolation du bâtiment. Outre les systèmes composites d’isolation thermique particulièrement appréciés actuellement, la façade suspendue et ventilée et le parement offrent des possibilités d’isolation thermique moderne.

Avec quoi puis-je habiller la façade de ma maison ?

Le choix des matériaux pour le revêtement de la façade est très varié. Outre le crépi extérieur classique, il est possible d’utiliser des briques, du bois, de la pierre naturelle, de la tôle, du fibrociment et des panneaux en différents matériaux comme le plastique et le métal. Nous vous conseillons notre article sur la comparaison du bois, du WPC et du HPL pour votre bardage extérieur. Le revêtement de façade en pierre est particulièrement résistant aux intempéries et conserve sa valeur.

Revêtement de façade extérieur maison ardoise

Façade en crépi

Les revêtements en crépi sont les plus répandus sur les maisons d’habitation. Ils sont peu coûteux à réaliser, mais doivent être rénovés ou au moins peints à intervalles réguliers. Une façade en crépi a besoin d’une nouvelle couche de peinture au bout d’une dizaine d’années. Le crépi extérieur comme revêtement de façade est actuellement souvent utilisé en combinaison avec un système WDV. Ces systèmes composites d’isolation thermique consistent en une isolation extérieure en polystyrène expansé ou en mousse dure, généralement épaisse de plusieurs décimètres. Pour donner à la façade la stabilité nécessaire, une armature est posée sur l’isolation. Le crépi extérieur est ensuite appliqué sur l’armature.

Façade en briques

Tout comme une façade en pierre naturelle, la façade en briques offre une protection particulièrement efficace contre les intempéries telles que la pluie battante et les vents forts. On trouve des façades en briques dans toute la France mais elles sont particulièrement appréciées dans le nord. Les façades en briques sont considérées comme durables et nécessitant peu d’entretien. Ses propriétés d’isolation sont généralement meilleures que celles d’un revêtement de façade en crépi.

Panneaux de façade

Les panneaux de façade sont une autre possibilité de redonner à la façade d’une maison un bel aspect. Il s’agit de panneaux de façade en bois, en plastique, en PVC en métal ou en fibrociment.

Panneaux de façade en bois

Les panneaux en bois massif sont souvent fabriqués à partir de résineux tels que l’épicéa, l’alisier, le pin ou le douglas. Si l’on opte pour l’aspect naturel des panneaux en bois pour habiller la façade de sa maison, il faut compter, outre les coûts de fabrication, avec un entretien régulier et un besoin correspondant en matériaux sous forme de vernis ou de lasures. Tout comme la façade en crépi, un revêtement de façade en panneaux de bois doit être peint ou rénové tous les dix ans environ.

Panneaux en plastique

Le plastique utilisé pour les panneaux de façade présente l’avantage de nécessiter relativement peu d’entretien. Les panneaux en plastique de haute qualité sont résistants aux UV et doivent simplement être nettoyés de temps en temps. Les matières plastiques utilisées doivent être résistantes aux intempéries et aux variations de température.

L’inconvénient est que les panneaux en plastique présentent un mauvais bilan écologique. De plus, les panneaux risquent de se décolorer rapidement et de devenir inesthétiques.

Revêtement de façade extérieur maison plastique

Panneaux de façade en fibrociment

Le fibrociment est un matériau très apprécié lorsqu’il s’agit d’habiller une maison avec des panneaux. Les bardages en fibrociment ont une longue durée de vie et peuvent être peints si nécessaire. En raison de leur poids élevé, leur pose est plus complexe que celle des autres panneaux de façade. L’ossature et les moyens de fixation doivent être particulièrement solides et robustes.

Puis-je décorer ma façade avec des ardoises ?

L’ardoise convient parfaitement pour donner un aspect moderne à la façade d’une maison et la faire briller d’un nouvel éclat. Une façade en ardoises compte, avec les autres façades en pierre naturelle, parmi les revêtements de façade les plus durables qui soient. On trouve des façades en ardoise sur des bâtiments historiques qui, depuis plusieurs siècles déjà, protègent de manière fiable contre les influences des intempéries.

Outre sa longévité, l’ardoise convainc en tant que revêtement de façade par sa faible sensibilité aux salissures. Si la saleté s’accumule malgré tout au fil des années et des décennies, elle s’élimine généralement sans problème avec de l’eau. Si une façade en ardoises est réalisée dans les règles de l’art, les frais d’entretien et de rénovation sont réduits au minimum sur une longue période.

Revêtement de façade extérieur maison panneau

Quand une façade en ardoise est-elle judicieuse ?

L’ardoise pour le revêtement d’une façade de maison est toujours intéressante lorsqu’une enveloppe extérieure durable et de qualité est souhaitée sur un bâtiment. Outre ses avantages en matière de construction, l’ardoise offre des possibilités de conception attrayantes pour le revêtement de la façade d’une maison. Ceux qui souhaitent donner à leur bâtiment une touche individuelle de qualité ont d’excellentes possibilités avec un revêtement de façade en ardoises.

Quelles sont les caractéristiques d’un revêtement moderne en ardoise ?

L’aspect des façades modernes en ardoise s’inspire de la tendance architecturale générale vers des lignes claires et des motifs géométriques. Un autre aspect important de l’architecture moderne des bâtiments est le coût des matériaux et de la main-d’œuvre. Pour répondre à ces exigences, les types de couverture classiques pour les façades en ardoise ont été développés et de nouveaux ont été imaginés.

Types de couverture modernes pour les façades en ardoise :

Double couverture rectangulaire

La double couverture rectangulaire se caractérise par des lignes droites et un aspect de couverture clair et net. Les pierres de couverture utilisées sont des ardoises carrées ou rectangulaires. De nombreux autres modèles de couverture ont été développés à partir de la double couverture rectangulaire pour la conception de façades en ardoise modernes.

Couverture rectangulaire étirée

L’une des variantes modernes de la double couverture rectangulaire est la couverture rectangulaire tirée. Elle se caractérise par un couvercle étiré sur les côtés. Les différents éléments de couverture ne se chevauchent que dans la mesure où la sécurité contre la pluie l’exige absolument. C’est pourquoi la couverture rectangulaire étirée nécessite particulièrement peu de matériel.

Couverture horizontale

La couverture horizontale est fabriquée à partir d’ardoises rectangulaires en paquets horizontaux sans pente. Elle se caractérise par le décalage horizontal des joints. Ainsi, l’aspect de la couverture est marqué par des éléments horizontaux et diagonaux.

La couverture horizontale est réalisée avec des ardoises rectangulaires posées à plat. Dans ce type de couverture, les lignes horizontales donnent le ton. Les paquets présentent un recouvrement en hauteur, mais pas de recouvrement latéral. Ils sont posés bord à bord. Un lattage suffit comme sous-construction pour ce type de couverture économique, un coffrage n’est pas nécessaire.

Couverture dynamique

Une façade en ardoise selon la couverture dynamique donne l’impression d’un mur en pierre naturelle. Les pierres de parement d’une même rangée sont de même hauteur, mais de largeur différente. Cela donne un aspect vivant à la couverture, dont l’irrégularité lui confère un caractère particulièrement individuel.

Couverture sous-jacente

La couverture à joints est un élément de conception élégant de l’architecture moderne. Des agrafes en acier inoxydable sont utilisées comme moyen de fixation, ce qui donne un accent visuel intéressant entre les ardoises. Les joints d’ombre créent des effets visuels intéressants sur la façade en ardoises, en fonction de la luminosité.

Bardage extérieur de garage : quel revêtement choisir entre le bois, le WPC et le HPL ?

Bardage extérieur de garage : quel revêtement choisir entre le bois, le WPC et le HPL ?

L’habillage du garage est une forme moderne et populaire de décoration de façade. Certaines méthodes et certains matériaux ont des effets différents qui confèrent à ton garage un look noble et l’adaptent de manière optimale à son environnement.

Selon tes goûts et ton style de construction, tu peux recouvrir entièrement ton garage d’un revêtement extérieur ou créer des accents et des contrastes en utilisant certains matériaux de manière ciblée.

Dans cet article, nous allons examiner différentes méthodes, formes et matériaux de revêtement de garage. Nous allons notamment comparer plusieurs matériaux qui sont recommandés pour un revêtement de garage :

  • Le bois
  • Le WPC
  • Le HPL

Quels sont les matériaux appropriés pour un revêtement de garage ?

Les matériaux les plus utilisés sont le bois, le WPC et, depuis peu, le HPL. On peut également retrouver d’autres matériaux comme le PVC, les panneaux de façades, ect… Nous allons voir de plus près dans le paragraphe suivant quels sont les avantages et les propriétés des différents matériaux.

Bardage de garage en bois

Le bois est probablement la forme la plus courante de revêtement de façade en général. Ce matériau est tellement polyvalent et individuel qu’il peut être utilisé dans pratiquement toutes les formes et couleurs.

Un revêtement de garage en bois se présente sous d’innombrables formes. Les formes les plus courantes sont les lattes en losange, les planches lisses et le bois profilé, comme les bardages à clavette ou les planches à chanfrein.

Outre les différentes formes, le choix du traitement de surface t’appartient également.

Le bardage à clavette en épicéa offre un aspect naturel et permet un bon écoulement de l’eau grâce à sa forme particulière.

Revêtment garage en bois

Essences de bois tropicales

Les bois durs tropicaux comme le cumaru, l’ipé ou le garapa sont souvent utilisés pour une façade à l’aspect bois naturel.

En raison de leurs bonnes propriétés face aux conditions environnementales, ils ne nécessitent quasiment aucun entretien. Cela signifie que même sans entretien, ta façade ne perd guère de sa durée de vie.

Revêtment garage en bois tropical

C’est pourquoi il est recommandé d’appliquer chaque année une couche d’huile transparente protégeant contre les rayons UV sur ces essences de bois colorées.

Ce revêtement de garage en lattes rhombiques de Cumaru forme un ensemble coloré et vivant grâce aux différentes teintes des lattes. Les couleurs peuvent être intensifiées et protégées par un huilage annuel.

Revêtment garage bande de losange bois cumaru

Les lattes rhombiques en garapa présentent moins de variations de couleurs et donnent ainsi une surface homogène de couleur brun doré. En fonction de l’exposition à la lumière et du côté ensoleillé, celle-ci est vivante et variée.

Bois résineux

Outre les bois durs tropicaux, il existe également des bois résineux utilisés pour le revêtement extérieur.

Le mélèze sibérien et l’épicéa sont les plus utilisés. Ces essences sont beaucoup plus exposées aux intempéries, c’est pourquoi il est recommandé de traiter leur surface avec un produit de protection du bois.

Mélèze de Sibérie

Étant donné que le mélèze sibérien est bien protégé contre les intempéries grâce aux substances contenues dans le bois, il suffit d’appliquer une lasure de protection du bois.

Celle-ci confère au bois une protection supplémentaire et permet d’obtenir un effet de couleur individuel selon les souhaits.

La particularité des lasures est leur aspect transparent, qui laisse transparaître les veines naturelles du bois.

Revêtment garage bois meleze de siberie

Epicéa

Pour le bois d’épicéa, il faut miser sur une peinture couvrante avec un vernis ou une peinture rustique. Celle-ci enrobe complètement le bois et offre ainsi la meilleure protection.

Tu peux souvent acheter des revêtements de façade pour ton garage déjà traités en couleur. Cela permet d’économiser du travail et garantit un beau résultat.

Habillage de garage en WPC

Le WPC est un matériau de construction relativement nouveau, qui a toutefois fait ses preuves au cours des dernières années. WPC est l’abréviation de Wood-Plastic-Composite, c’est-à-dire une combinaison de bois et de plastique, souvent fabriquée à partir de matériaux recyclés.

L’avantage de ce matériau est clairement sa longue durée de vie, jusqu’à 30 ans, ainsi que ses propriétés peu exigeantes. Avec les revêtements de façade en WPC, tu n’as pas à te soucier de l’entretien.

Les influences environnementales, les insectes et les champignons n’ont aucun effet sur le matériau. De plus, la plupart des propriétés inhérentes au bois, telles que la déformation, les fissures de surface ou les trous de noeuds, sont exclues.

En ce qui concerne l’aspect, le WPC ne peut évidemment pas se vanter d’un aspect bois naturel. En revanche, il présente un aspect moderne, disponible en différentes couleurs.

En fin de compte, le choix entre le WPC et le bois dépend du goût individuel et du temps que l’on peut consacrer à l’entretien.

Le prix d’un revêtement de garage en WPC et en bois est assez proche, selon le fabricant et le type de bois.

Revêtment garage en WPC clair

Habillage de garage en panneaux HPL

L’habillage au moyen de panneaux HPL est une méthode très moderne. Le HPL est également connu sous le nom de stratifié haute pression ou de panneau stratifié et se compose de plusieurs couches de papier imprégné de résine synthétique.

Le matériau est résistant à toutes sortes de facteurs environnementaux. Il est en outre robuste et peut être utilisé dans les domaines d’application les plus divers.

Utilisé comme revêtement pour les garages et les façades, il confère un look moderne qui, grâce à sa surface dure, pardonne sans grand dommage les chocs, les éraflures et autres imprudences.

Le HPL peut être découpé et percé à volonté. Pour ce faire, il faut toujours veiller à utiliser une lame de scie bien affûtée.

Outre l’habillage d’un garage, le stratifié HPL peut également être utilisé de manière très individuelle. Pour ceux qui préfèrent le style moderne, ce matériau offre de nombreuses possibilités d’utilisation individuelle autour de la maison.

Quels sont les avantages de la construction de maison en bois ?

Quels sont les avantages de la construction de maison en bois ?

La maison individuelle représente pour la grande majorité des acheteurs le projet immobilier idéal. Il existe ainsi différents types de matériaux utilisés pour la construction d’une maison, et chacun a ses avantages et ses inconvénients. Parmi les plus populaires depuis quelques années déjà, on trouve notamment la construction en bois. Que ce soit pour une maison neuve ou une rénovation, voici les principaux avantages de faire construire sa maison en bois.

Un habitat plus écologique

Comme leur nom l’indique, les maisons en bois sont construites avec des matériaux naturels et renouvelables, ce qui les rend plus durables que les maisons traditionnelles construites à partir de parpaings ou de béton. De ce fait, les maisons en bois ont un impact moindre sur l’environnement que les maisons construites à partir de matériaux non-renouvelables. Elles sont également plus faciles à démonter et recycler que les maisons construites standards. De ce fait, de la fabrication des matériaux à la construction de l’habitat jusqu’à sont éventuel recyclage, la maison bois à un impact environnemental nettement moindre. Elle est donc un choix plus écologique pour les personnes qui cherchent à réduire leur impact écologique et leur empreinte sur carbone.

Attention toutefois, car qui dit « bois » ne dit pas forcément écoresponsabilité. Soyez attentif aux essences de bois choisies pour construire votre maison, à leur provenance, à la gestion des forêts dont elles sont issues.

Une maison au design naturel

Au-delà de la démarche écologique, de plus en plus d’acquéreurs sont séduits par le caractère chaleureux et convivial des matériaux naturels, le bois en tête. Si l’on entend souvent parler de maison à ossature bois, il est pourtant possible de construire bien plus qu’un squelette en bois. Ainsi, de plus en plus de logements adoptent également une charpente, un bardage extérieur, des panneaux intérieurs, un parquet, etc. Même l’isolation peut être 100% naturelle avec de la laine de bois ou en paille pas exemple. Plus encore que les univers de la construction et de l’architecture, le bois investit l’ensemble des champs de l’aménagement intérieur et extérieur, permettant d’imaginer des espaces esthétiques, mais aussi conviviaux et chaleureux, le tout dans un esprit naturel.

Si vous appréciez le caractère chaleureux du bois, n’hésitez à mixer les matériaux naturels pour finaliser votre construction de maison en bois et parfaire votre décoration : enduit en terre, sol minéral, habillage des meubles en tissus végétaux, et bien entendu des plantes çà et là.

Un logement modulable et rapide à édifier

Le bois est également un matériau apprécié pour la facilité avec laquelle il peut être travaillé, y compris en dehors des chantiers. Ainsi, la quasi-totalité des maisons en bois proposées sur le marché est finalement préfabriquée en atelier, puis livrée en kit et assemblées sur site. Pour l’acheteur, le chantier de construction n’en est que plus rapide, avec un gain de temps estimé entre 2 et 3 mois par rapport à une maison standard en parpaing et béton. Côté modularité, le bois offre une grande liberté pouvant laisser libre cours à l’imagination des architectures et constructeur pour concevoir et édifier des maisons uniques.

Un habitat en bois résistant et durable

Ne vous fiez pas à l’histoire des 3 Petits Cochons, le bois est un matériau particulièrement résistant à son environnement comme aux assauts du temps. Sans cela, pourquoi les Scandinaves construiraient-ils essentiellement en bois ? De fait, en sélectionnant les essences adéquates, ont peu construire des maisons résistantes au froid et à la chaleur et offrant un excellent confort thermique, durable dans le temps, solides faces aux éléments. La durée de vie d’une maison à ossature bois est ainsi estimée à une centaine d’années, et de nombreux exemples à travers le monde nous montrent que les maisons en bois peuvent perdurer bien plus encore.

Fait étonnant, voire surprenant, les maisons en bois sont particulièrement résistantes au feu, offrant une meilleure résistante et une meilleure portance en cas d’incendie, limitant le risque d’effondrement.

Mais construire une maison en bois n’a pas que des avantages…

Si la maison en bois a de très nombreux avantages e séduit des acheteurs toujours plus nombreux, il ne faut pas pour autant occulter ces quelques inconvénients. Le coût de construction est souvent plus élevé que celui d’une maison en briques ou en béton. De plus, le bois nécessite un entretien régulier pour conserver au fil des années son esthétique et son éclat. Enfin, le traitement du bois est obligatoire pour le rendre ignifuge et le protéger des insectes et du pourrissement. Malgré ces inconvénients, la maison en bois reste une option intéressante pour les propriétaires soucieux de l’environnement.

Qualité, durabilité, performance, écologique, confort, rapidité de construction… Et si la maison en bois était l’avenir de la construction de maison ? Déjà de plus en plus de particuliers optent pour ce choix, et l’offre des professionnels se développe sur l’ensemble du territoire.