4 + 5 =

Comment choisir le bon support antivibratoire ?

Comment choisir le bon support antivibratoire ?

Comment choisir le bon support antivibratoire ?

Toute machine en fonctionnement provoque des vibrations, plus ou moins puissantes selon la taille et la fréquence de la machine. Pour diminuer et en partie contrôler ces vibrations, des solutions existent, comme le support antivibratoire.

Une exposition prolongée aux vibrations peut fortement endommager les pièces et les performances de la machine, réduisant considérablement sa durée de vie et, selon le niveau de vibration, gênant ou blessant l’opérateur.

C’est pourquoi il est essentiel de choisir le bon support antivibratoire pour chaque situation.

Ci-dessous, nous vous guiderons pas à pas pour choisir la solution qui vous convient :

1. Connaître le poids total de la machine

Il s’agit d’une étape importante pour commencer. Connaître le poids de la machine qui émet les vibrations vous aidera à déterminer le nombre de supports antivibratoires dont vous aurez besoin et leur taille. En général, plus la machine est lourde, plus les supports antivibratoires (ou le nombre de supports antivibratoires) dont vous aurez besoin seront grands.

2. Vérifiez le poids des supports antivibratoires dont vous avez besoin.

Afin de répartir uniformément le poids, calculez la charge que chaque support antivibratoire peut supporter pour atteindre le poids total de la machine. Assurez-vous que la machine est de niveau et que son poids est réparti de manière égale et, le cas échéant, placez des supports plus lourds là où c’est nécessaire.

support antivibratoire

3. Mesurez la vitesse de fonctionnement de la machine

Également connue sous le nom de RPM (tours par minute), il s’agit d’une donnée importante à connaître pour choisir le bon support antivibratoire. Plus le nombre de tours par minute sera élevé, plus la machine génère des vibrations et plus il faudra des supports antivibratoires en nombre et en poids.

4. Identifiez la déviation statique du support antivibratoire.

La déflexion statique indique dans quelle mesure votre support antivibratoire se comprimera sous le poids de la machine. En croisant les données de RPM et le poids de la machine, on obtient la dureté que doit avoir votre support antivibratoire.

Un support avec un caoutchouc souple isolera davantage les vibrations, mais si le caoutchouc est trop souple pour l’application, il risque de ne pas pouvoir se remettre de la déformation causée par les forces de contrainte du moteur et cela réduira l’efficacité de l’isolation des vibrations.

D’autre part, un support avec un caoutchouc plus dur aura une capacité de charge statique plus élevée, mais un caoutchouc trop dur sera incapable de réduire les vibrations en les renvoyant vers le moteur et en endommageant les pièces.

5. Adapté votre support antivibratoire à l’environnement

Enfin, n’oubliez pas de prendre en compte les conditions environnementales. Par exemple, dans une application marine, nous recommandons d’utiliser un support en acier inoxydable pour garantir une plus longue durée de vie du support. En ce qui concerne la forme, il existe de nombreuses options parmi lesquelles vous pouvez choisir afin de trouver la bonne solution pour votre application.

6. Trouver un fournisseur ou un vendeur

Les supports antivibratoires restent un produit de niche que vous ne pourrez pas trouver partout dans le commerce. Il faudra donc soit trouver des magasins spécialisés dédiés aux professionnels ou bien trouver des sites internet en capacité de vous vendre ces produits. On peut notamment citer Solutions Elastomeres. Avec cet expert des matériaux acoustiques anti vibratoires et étanchéité, vous trouverez à coup sur des produits adaptés aux professionnels selon vos besoins.

Perte d’autonomie : et si vous vous faisiez aider pour vos tâches quotidiennes à la maison ?

Perte d’autonomie : et si vous vous faisiez aider pour vos tâches quotidiennes à la maison ?

Accident de la vie, maladie, vieillesse… Il est de nombreuses raisons qui amènent les personnes à voir leur autonomie diminuer de façon temporaire ou permanente, brutalement ou progressivement. Parce que l’on est moins mobile, parce que certains gestes du quotidien deviennent difficiles voire impossibles, des tâches jusqu’à alors simple deviennent plus complexe, à l’instar du ménage, du jardinage, des petits travaux à la maison, etc. Sans pour autant confier l’ensemble de ses tâches à une entreprise d’aide et de services à domicile, il est possible de se faire assister ou de se faire guider. Suivez le guide, on vous en dit plus.

Faire pour vous ou faire avec vous

Les agences d’aides à domicile ne manquent pas, à l’instar de O2, et nombre d’entre elles s’adressent essentiellement aux personnes âgées, handicapées ou en perte d’autonomie, leur proposant de réaliser le ménage, le repassage, le linge, la préparation des courses ou encore les courses. Mais un nouveau type d’offre a fait son apparition ces dernières années avec des agences qui, en plus de vous proposer de « faire pour vous », développe une offre pour « faire avec vous ». C’est le cas par exemple de papimarcel.fr. Ainsi, vous ne déléguez plus entièrement vos tâches de ménage, de jardinage ou de bricolage, mais vous bénéficiez d’une assistance pour gagner du temps dans leur réalisation, mais aussi de conseil pour apprendre à mieux vous y prendre.

Notons par ailleurs que les services proposés par ces entreprises ne s’adressent pas qu’aux personnes en perte d’autonomie, mais aussi à toute personne manquant de temps ou d’envie pour réaliser ces tâches elles-mêmes. Parents particulièrement occupés par les tâches du quotidien, actifs désirants profiter au mieux de leur temps libre et de leurs loisirs, amateurs de bricolage ou de jardinage souhaitant mettre la main à la pâte tout en bénéficiant de conseils avisés… De nombreux profils peuvent trouver leur intérêt dans ce type de service.

Aide et conseils à domicile : quelles prestations sont concernées ?

Les lignes précédentes vous l’ont probablement laissé entrevoir, les services des agences d’aide à domicile sont de différents types, principalement le ménage au sens large, le bricolage et les petits travaux de la maison, et enfin le jardinage et l’entretien des espaces extérieurs. Vous pouvez ainsi faire faire, faire avec ou apprendre à faire une multitude de tâches :

Ménage & nettoyage du domicile :

Poussières, nettoyage des sols (balai, aspirateur, serpillière), lavage des vitres, linge (lessive, repassage/pliage), vaisselle… Si ces prestations concernant les pièces de vie « classiques » (salle à manger, salon), le ménage peut également être réalisé dans des pièces plus difficiles comme les WC, la cuisine et la salle de bain, incluant un nettoyage en profondeur, une désinfection, etc. En vous faisant accompagner, vous bénéficiez de conseils pour adopter les bons gestes et utiliser les bons produits pour garder une maison propre et saine.

Jardinage & entretien des espaces extérieurs

S’il n’est pas difficile en soit de passer la tondeuse ou de ramasser les feuilles d’automne, certains travaux du jardin demandent en revanche un peu d’aide et de conseils si l’on souhaite conserver un jardin en bonne santé et luxuriant au retour des beaux jours. Grâce à l’accompagnement d’un jardinier expérimenté et équipé des bons outils, vous pouvez apprendre les bonnes pratiques au jardin pour prendre soin de vos plantes et de vos végétaux et réaliser les entretiens nécessaires aux bonnes périodes.

Bricolage & Petits travaux

Il peut sembler étrange pour les amateurs de bricolage de faire appel à un service d’aide à domicile pour des travaux, pourtant bien des particuliers manquent clairement de connaissances et d’outils pour réaliser certains bricolages relativement simples. Pour quelles personnes, la moindre notice de montage d’un meuble peut même être source d’angoisse. En vous appuyant sur l’expérience d’un bricoleur expert vous pouvez apprendre comment monter efficacement et rapidement un meuble en kit, percer un mur et fixer des chevilles pour installer une tringle à rideaux ou des étagères, réparer des fissures dans un mur et bien plus encore.

Des professionnels expérimentés à votre service

Ne nous y trompons pas, les agences d’aides et de services à domicile emploient rarement des paysagistes pour proposer des services de jardinage, ou des maçons et électriciens pour proposer des services de bricolages. Cependant, les professionnels amenés à intervenir à votre domicile pour réaliser le nettoyage, le bricolage ou le jardinage désirés, pour vous ou avec vous, sont bien des professionnels aguerris et expérimentés, à même de réaliser ces tâches ou de vous guider dans leur réalisation.

Si vous vous sentez dépassé par les tâches de la vie quotidienne, ou si vous souhaitez simplement un peu d’aide pour vous sentir plus indépendant et maître de la situation, une agence d’aide à domicile peut être la solution idéale pour vous. Ces agences peuvent vous conseiller et vous accompagner pour le nettoyage, le jardinage, les projets de bricolage et d’autres petits travaux qui peuvent vous faciliter la vie. Ces services vous intéressent ? Contactez dès maintenant une entreprise proche de chez vous afin d’en savoir plus sur la façon dont elles pourront vous aider à retrouver un sentiment d’autonomie dans votre vie quotidienne.

Combien coûte la rénovation d’un appartement à Rennes ?

Combien coûte la rénovation d’un appartement à Rennes ?

Le prix de la rénovation d’un appartement peut grandement varier en fonction de votre habitait, de l’artisan que vous choisissiez et de votre zone géographique. Il va également dépendre en fonction des éléments de votre appartement que vous souhaitez rénover.

Dans cet article, nous allons voir quel est le tarif moyen pour un rénovation d’appartement sur Rennes.  

Quels sont les domaines concernés par la rénovation d’un appartement ?

Cela dépend bien sûr essentiellement de l’âge et de l’état de l’appartement. Dans de nombreux bâtiments anciens qui n’ont pas encore été rénovés, il y a déjà beaucoup à faire. Pour les appartements situés dans des bâtiments construits il y a quelques décennies seulement, les travaux sont en revanche plutôt limités et concernent surtout l’aspect visuel.

La cuisine et la salle de bain sont très souvent concernées par les rénovations. Toutes deux paraissent très vite démodées, désuètes et miteuses. Il suffit souvent de deux ou trois décennies pour que cela se produise, si l’on n’a pas accordé beaucoup d’attention aux designs « intemporels » lors de la conception.

Les murs et les revêtements de sol sont également presque toujours concernés par les rénovations. La plupart des revêtements de sol ont atteint la fin de leur durée de vie après quelques décennies ou doivent au moins faire l’objet d’une rénovation complète.

D’un point de vue technique, ce sont surtout les conduites d’eau (notamment les très vieilles conduites en plomb, nocives pour la santé) ainsi que l’installation électrique qui peuvent nécessiter des travaux de rénovation ou d’amélioration.

Le remplacement des fenêtres peut parfois être utile pour obtenir un meilleur confort d’habitation. Les vieux radiateurs peuvent et devraient également être remplacés ils fonctionneront mieux et seront souvent plus esthétiques.

En tant que bailleur, il faut toutefois veiller à la rentabilité de la rénovation d’un logement : il s’agit avant tout d’obtenir le meilleur résultat possible avec le moins de dépenses possible et de revaloriser l’aspect du logement. Il convient de calculer très précisément au préalable ce qui vaut la peine d’un point de vue économique.

Combien peut coûter la rénovation d’un appartement ?

Il est impossible de le dire de manière générale, cela dépend toujours de l’état de l’appartement et du résultat attendu de la rénovation.

Des rénovations importantes et complètes peuvent facilement coûter entre 400 et 500 euros par m², et si l’on veut atteindre un niveau de qualité élevé ou luxueux, cela peut aller jusqu’à 1.000 euros par m².

Inversement, il est possible d’obtenir de très bons résultats pour des montants nettement inférieurs si l’on planifie correctement et que l’on met la main à la pâte.

Si vous souhaitez rénover un appartement et avoir une idée précise des coûts, il faut se rapprocher d’un spécialiste qui pourra établir un devis après diagnostic.

rénover appartement parquet

De quels facteurs dépendent les coûts d’une rénovation ?

Plusieurs éléments doivent être pris en compte :

  • l’état de l’appartement
  • les travaux absolument nécessaires
  • le niveau de qualité souhaité après les travaux de rénovation
  • le type de mesures de rénovation
  • les travaux à effectuer soi-même et ceux pour lesquels il faut faire appel à une entreprise spécialisée.

L’état souhaité de l’appartement joue notamment un rôle important dans la détermination des coûts de rénovation. Celui qui souhaite faire poser un sol en bois véritable dans son appartement devra évidemment débourser beaucoup plus d’argent que s’il posait un sol stratifié.

À l’inverse, les sols carrelés peuvent être rentabilisés à long terme : ils sont robustes, faciles à entretenir et, si l’on choisit des designs intemporels et discrets, les carreaux peuvent rester en place sans problème pendant 40 à 50 ans sans aucune révision ou entretien. Ils sont donc financièrement plus intéressants que les revêtements de sol qui doivent être remplacés tous les 15 ans, surtout à long terme.

Combien coûte la pose de carrelage par un professionnel et peut-on aussi le faire soi-même ?

Chez le professionnel, cela dépend en grande partie de la taille des surfaces à carreler et de la complexité de la surface. Dans la salle de bains en particulier, cela peut être nettement plus coûteux avec de nombreux décrochements et des géométries compliquées.

En règle générale, vous devrez compter entre 20 EUR par m² et 30 EUR par m² pour la pose dans la plupart des cas. Pour les motifs compliqués et les techniques de pose complexes avec des bordures et des baguettes, cela peut être plus élevé, tout comme lorsque de nombreuses découpes sont nécessaires et que de nombreuses petites surfaces et bords doivent être carrelés.

Il n’est pas conseillé de carreler soi-même : si l’on ne maîtrise pas parfaitement et professionnellement le carrelage, le résultat sera, dans la plupart des cas, toujours visiblement inférieur à celui du professionnel. En raison de la longue durée de vie des carreaux, les défauts visibles sont très gênants et doivent être évités à tout prix.

Si l’on souhaite simplement rénover visuellement un ancien carrelage dans une pièce, on peut également recourir à des autocollants pour carrelage, que l’on trouve généralement à partir de 15 EUR par m². Il est toutefois souvent nécessaire d’adapter la couleur des joints de carrelage, ce qui peut souvent être réalisé sans problème avec une couleur de joint adaptée. Les joints ne doivent être complètement remplacés que s’ils sont déjà très friables et endommagés.

Il est également possible de peindre les carreaux avec de la peinture pour carrelage pour un prix encore plus bas, mais il faut être très habile pour obtenir un résultat visuel parfait. En règle générale, il faut aussi refaire complètement les joints.

Comment bien choisir sa porte de garage ?

Comment bien choisir sa porte de garage ?

Avec les différents matériaux, systèmes d’ouverture ou options disponibles sur le marché, il n’est pas toujours aisé de choisir la meilleure porte de garage pour son garage. Encore que celle-ci doit répondre à plusieurs critères de sécurité afin de vous protéger contre les potentielles tentatives d’intrusion. Il est donc important de ne pas faire ce choix au hasard. Mais comment être sûr de ne pas se tromper ? Voici quelques questions que vous devrez vous poser avant de vous lancer dans cet achat.

Quelle taille pour votre porte de garage ?

Dans une maison, un garage ne sert pas uniquement à garer sa voiture ; vous pouvez aussi l’utiliser pour stocker beaucoup de choses. En plus d’être spacieux et fonctionnel, il doit aussi respecter des dimensions minimales en hauteur et en largeur pour des questions pratiques. Ces dimensions ne doivent surtout pas être laissées au hasard, car elles correspondent à la taille des véhicules. Pensez à laisser une marge de 1 mètre pour l’ouverture des portières des deux côtés. Pour des garages simples par exemple, on est sur des largeurs de 2,5 mètres et des hauteurs qui vont de 2 à 2,20 mètres.

Une porte de garage de taille standard de 250 cm suffit pour garer une voiture, mais s’il est possible d’avoir une porte de 3 mètres, ce sera beaucoup plus facile pour manœuvrer. En effet, la porte du garage doit être la plus pratique possible.

Quel type de matériau ?

Le choix du matériau est un élément très important, car il influence l’esthétisme, les performances et le prix d’achat de votre porte de garage. Vous pouvez choisir une porte de garage en PVC, en aluminium, en acier ou en bois.

La porte de garage en PVC ou en aluminium

La porte en PVC offre une parfaite isolation et un meilleur rapport qualité/prix. Vous pourrez l’avoir dans différents coloris et elle est facilement motorisable. Son point faible est qu’elle est moins esthétique que les autres types de portes de garage et moins résistante.

Celle en aluminium quant à elle promet à la fois sécurité, performance et esthétisme. En effet, elle est très solide et sécurise parfaitement l’accès à votre garage. Elle résiste à la fois aux tentatives d’intrusions et aux intempéries. De nombreux modèles sont facilement motorisables. Cependant, les portes de garage en aluminium offrent une isolation plus faible que les portes en PVC et leurs matériaux coûtent plus cher.

Vous retrouverez différentes portes de garage sur ce lien.

La porte de garage en acier ou en bois

En ce qui concerne la porte de garage en acier, elle est connue pour sa grande résistance aux chocs lorsqu’elle est galvanisée et a une double paroi. Toutefois, la lourdeur du matériau utilisé rend son utilisation difficile.

La porte de garage en bois peut être une solution durable. Elle offre une bonne isolation thermique et phonique. Vous pouvez aussi la repeindre dans de nouveaux coloris selon vos envies. Mais elle est quand même lourde à manœuvrer, ce qui peut limiter sa motorisation.

Quel type d’ouverture

Vous devez choisir le type d’ouverture en fonction de vos besoins et de la configuration de votre garage. Il existe plusieurs types de portes qui vont s’adapter à l’espace que vous avez.

  • Les portes sectionnelles : elles sont faites de plusieurs vantaux articulés qui coulissent entre deux rails latéraux. Il en existe deux sortes : les coulissantes et les sectionnelles plafond.
  • La porte basculante : elle est constituée d’un seul et unique panneau qui vient se loger au plafond.
  • La porte enroulable : elle est souvent électrique et fonctionne comme un volet roulant. Avec ce modèle, vous aurez plus d’espace à l’intérieur du garage.
  • La porte battante : celle-ci s’ouvre vers l’extérieur en deux vantaux qui pivotent. Vu qu’elle s’ouvre sur l’extérieur, il n’est pas possible de l’installer pour un garage donnant sur la voie publique.
Quelle est la différence entre une rénovation à Rennes ou Paris

Quelle est la différence entre une rénovation à Rennes ou Paris

Si vous décidez de rénover votre maison, vous avez le choix entre plusieurs villes en France. Rennes
et Paris sont deux villes très différentes et il peut être difficile de savoir laquelle est la meilleure pour
votre projet. Cet article va comparer la situation en matière de rénovation de ces deux villes afin que
vous puissiez voir clairement quelle est la meilleure option pour vous.

Situations géographiques de Rennes et de Paris

Rennes est la capitale de la Bretagne, dans le nord-ouest de la France. Elle est située sur la rivière
Ille-et-Vilaine, à environ 100 kilomètres au sud-ouest de Paris. La ville compte une population d’approximativement 200 000 habitants.
Paris quant à elle est la capitale et la plus grande ville de France. Elle est située sur la Seine, à approximativement 300
kilomètres au sud-est de Rennes. La ville et son agglomération ont une population d’environ 12,2 millions d’habitants.

Rénovation à Rennes comparé à celle réalisée à Paris

Au vu des différences flagrantes entre ces deux villes, plusieurs critères fondamentaux sont à prendre en compte pour connaitre la faisabilité de votre projet de rénovation.

La durée des travaux de rénovations 

Le temps nécessaire à la rénovation doit être pris en compte. À Rennes, le délai moyen pour une rénovation complète est d’environ 9 mois. Ce délai comprend l’obtention du permis de construire, la réalisation des travaux et la gestion des imprévus qui peuvent survenir. À Paris, la durée moyenne d’une rénovation complète est de 1 mois plus longtemps, à 10 mois.

Les nuisances dû aux chantiers

Le niveau de perturbation causé par un projet de rénovation doit également être pris en compte. À Rennes, la densité d’habitant au kilomètre carré est faible, donc la plupart des travaux peuvent être effectués pendant la journée sans affecter les résidents. À Paris en revanche, les nuisances sonores causées par une rénovation sont plus élevées, car dans la capitale, la plupart des habitations sont des appartements et l’espace plus l’isolation ne permet pas d’effectuer des travaux sans déranger tout un immeuble.

Les coûts des rénovations

Le coût de la vie à Rennes est nettement moins élevé qu’à Paris. Par exemple, un repas pour deux personnes dans un restaurant à Rennes coûtera en moyenne 60 €, contre 75 € à Paris. Cela se répercute sur les coups de travaux puisque qu’une rénovation coutera environ 600 le m2 à Rennes contre 1195 le m2 à Paris.  On estime le coût d’une rénovation complète à 15 000 € à Rennes, contre 20 000 € à Paris. Cette différence s’explique par le coût moins élevé de la main d’œuvre et des matériaux à Rennes.

La qualité de rénovation

La qualité de la rénovation est également meilleure à Rennes qu’à Paris. Cela s’explique par le fait que les artisans qualifiés sont plus nombreux à Rennes et qu’ils connaissent mieux les techniques traditionnelles. En outre, l’utilisation de matériaux de haute qualité est plus courante à Rennes qu’à Paris.

Globalement, le coût de la vie à Rennes est plus faible qu’à Paris, et la qualité de vie est meilleure. Par conséquent, si vous envisagez de vous installer en France, Rennes est une excellente option. Outre le fait que le coût et le temps requis sont moindres, la qualité du travail est généralement meilleure. De plus, la vue depuis Rennes est tout simplement époustouflante. Toutefois, indépendamment de ces différences, la rénovation, que ce soit à Rennes ou Paris, peut être couronnée de succès si elle est soigneusement planifiée et exécutée dans le souci du détail.

Mais si vous avez besoin de rénovation à Paris ? Ayrakles, une entreprise française spécialisée dans les travaux à Paris, est le choix idéal. Leurs équipes sont expérimentées et sauront répondre à toutes vos attentes, quel que soit le type de travaux à réaliser. 

différence rénovation rennes paris

FAQ rénovations Rennes :


1. Combien coûte la rénovation d’une propriété à Rennes ?

Le coût de la rénovation d’un bien immobilier à Rennes est généralement moins élevé qu’à Paris.
Cela s’explique par le coût moins élevé de la main-d’œuvre et des matériaux à Rennes. Toutefois, le
coût final dépendra de l’ampleur des travaux et de la qualité des matériaux utilisés.

2. Combien de temps faut-il pour rénover une propriété à Rennes ?

Le temps nécessaire à la rénovation varie en fonction de l’ampleur des travaux. Cependant, en
général, il faut moins de temps pour rénover un bien à Rennes qu’à Paris.

3. La qualité de la rénovation est-elle meilleure à Rennes qu’à Paris ?

La qualité de la rénovation est habituellement meilleure à Rennes qu’à Paris. Cela s’explique par le
fait que les artisans rennais sont plus expérimentés et utilisent des matériaux de meilleure qualité.