Les personnes âgées : une nouvelle cible privilégiée dans la rénovation et la construction de l’habitat

Déc 5, 2021

Qui aurait pensé que l’économie de l’habitat serait exclusivement orientée vers les jeunes ménages ou les actifs. L’accès à la propriété est en effet une volonté prônée par le gouvernement. Cependant, le vieillissement de la population française force les autorités à revoir les priorités de l’habitat pour bien vieillir à domicile. Cette réalité sociale est une évidence car les personnes âgées représentent une part de plus en plus importante de la pyramide des âges. Ce vecteur est donc une variable à prendre en considération dans les nouvelles techniques de bâtiment. Désormais, il se manifeste au travers de deux paramètres très compréhensibles :

  • Beaucoup de personnes âgées nécessitent une rénovation de leur pièce de vie dans des maisons anciennes dont elles sont propriétaires.
  • La saturation et le coût des maisons de retraite et EHPAD démontrent l’incapacité de pérenniser ce modèle social.

La rénovation de l’habitat des personnes âgées devient donc la voie à suivre. Celle-ci est d’ailleurs préconisé par le gouvernement qui alloue des aides de financement énormes pour les prochaines années. Enfin, la prise de décision revient très souvent aux enfants des personnes du troisième âge pour débuter les travaux de construction.

Le bien vieillir à domicile : l’opportunité pour rénover son logement en fonction de l’âge 

 Explicitement, il n’existe pas une économie du bâtiment orientée sur la question des personnes âgées. Ceux que l’on qualifie de seniors ont d’après des études statistiques de l’INSEE été enrôlés dans une économie de marché nommée la Silver Économie. Celle-ci se cantonne spécifiquement sur les besoins des personnes âgées. C’est à partir de la réalité sociale du Papy-Boom dans laquelle nous baignons actuellement que les demandes orientées autour du maintien à domicile et de la perte d’autonomie ont été définis.

 C’est donc à partir de ce constat que les techniques de bâtiment ont pu s’adapter depuis quelques années à la condition physique des personnes âgées. Celle-ci peuvent prendre différentes formes comme :

  • La construction de rampes devant les résidences
  • Les salles de bain sécurisées
  • Les systèmes d’élévation pour parcourir les étages.

 Si vous souhaitez en savoir plus sur l’économie orientée autour de l’habitat senior, visitez ce site.

Les dispositifs d’aides existants à la rénovation de l’habitat après 60 ans

Que vous soyez propriétaires ou locataires, la rénovation de l’habitat est tout à fait possible. Le gouvernement a prévu toute une série de mesures pour faciliter l’adaptation et l’aménagement des logements des personnes fragiles ou en perte d’autonomie. N’oublions pas que ce dispositif s’inscrit tout d’abord dans un projet de société où l’État ainsi que les sociétés du bâtiment sont gagnants. 

D’ailleurs, cela inclut implicitement pour les artisans de la construction de se mettre à la page concernant les connaissances des matériaux pour réaliser les travaux de rénovation.

 Les aides allouées se font directement en constituant un dossier auprès de divers organismes. Ceux-ci sont d’ailleurs priorisés en fonction des revenus les plus modestes. Rappelons une fois de plus, la rénovation de l’habitat pour les personnes âgées facilite le désengagement de l’État pour tout ce qui concerne les structures médicalisées dans le futur. De plus, les professionnels de la construction peuvent ainsi trouver de nouveaux débouchés vers ce marché. Puis les personnes âgées continuent de vivre en paix au cœur de leur domicile hormis pour celles touchées par des pathologies lourdes.

 Pour l’heure, les aides sont exclusivement versées par l’ANAH à travers le dispositif Action Logement ainsi que la caisse de retraite sous certaines conditions.

 

habitat personne agé

Qu’en est-il du logement social pour les personnes âgées ?

 Depuis 5 ans une timide accélération s’est produite en France au cœur du parc locatif social. Néanmoins, les nouvelles résidences qui se construisent doivent aussi prêter une attention particulière à mettre en place des logements en RDC pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite. Depuis, peu le Label Senior Habitat Services fait de plus en plus parler de lui. Il s’agit d’un dispositif qualitatif qui visent à motiver les bailleurs sociaux à réserver 2% de la construction des logements pour les personnes âgées. Ici, le champs se désorientent de la rénovation vers la construction neuve. Néanmoins, on se rend compte que la cible visée est toujours la même dans une logique sociologique. Ce projet ambitieux devrait donc s’étendre dans les années à venir.

 De plus, il se pourrait que les rénovations de grands ensembles puissent aussi trouver de nouveaux débouchés pour améliorer l’habitat en prenant en compte le facteur vieillesse.

Les résidences seniors : un nouvel El Dorado pour les professionnels de la construction

 Fleurissant un peu partout au cœur des zones urbaines, les résidences seniors se présentent comme une alternative beaucoup plus respectueuse de l’habitat pour les personnes âgées. Ce sont d’ailleurs de grands groupes immobiliers qui se cachent bien souvent derrière cette idée novatrice. En effet, la société dans laquelle nous vivons relèvent des défis énormes. Cette innovation immobilière que certains trouvent osée est l’idée de génie pour rompre la solitude des personnes âgées.

 Au cœur de logements totalement fonctionnels et construits selon des normes très exigeantes, les personnes âgées peuvent ainsi continuer à évoluer en toute autonomie. Tout ce concept immobilier novateur a été imaginé pour le confort du troisième âge. Il trouve sa source au cœur de logement de type T1 à T3 avec des espaces de bain ultra sécurisés. Cependant, c’est bien tout l’environnement autour du bâtiment qui a été étudié pour que la qualité de vie excelle.

Un environnement propice à la vie en collectivité

 En plus de la construction de l’habitat, les résidences seniors ont imaginé un espace de vie où le bien-être et la socialisation sont à la base du bien-être. Ainsi, ces nouveaux lieux de vie alternatifs répondent favorablement aux personnes ne souhaitant plus évoluer seul au cœur de leur maison.

 Parmi les services présents au cœur de ces structures immobilières qui sont soit à l’achat ou à la location, on y trouve régulièrement :

  • Un service médicalisé pour veiller à la qualité de vie des personnes âgées
  • Des espaces de restauration collective
  • Des activités sportives dédiées au troisième âge
  • Des accès et équipements ergonomiques facilitant la marche.

 Ce nouveau cadre de vie a de l’avenir. Cependant, l’idée à retenir au coeur de cet article démontre que l’évolution sociale risque davantage de solliciter les sociétés de construction vers les besoins des personnes âgées.

0 commentaires

VOUS ALLEZ ÉGALEMENT AIMER CES ARTICLES

Article rédigé par David Rousseau

Article rédigé par David Rousseau

Maitre d'œuvre architecte

Maitre d’oeuvre basé à Rennes depuis plus de 15 ans, j’apporte mon expertise dans le secteur de l’habitat et de la maison pour tout vos projets de construction, rénovation, d’extension ou d’aménagement de maison. Avec plus de 150 projets de construction de maison à mon actif, je maitrise parfaitement les différents aspects de l’habitat moderne et écologique d’aujourd’hui.

Sur mon blog, je vous livre tous mes conseils pour créer vous même une maison agréable à vivre à moindre frais.

 

Vous souhaitez réaliser un projet de construction, de rénovation, d’aménagement ou d’extension dans le secteur de Rennes ?