Qu’est ce qu’un plan de masse de construction et comment le faire ?

Mai 17, 2021

Si vous êtes actuellement dans un projet de construction ou de rénovation, vous avez forcément entendu plusieurs fois le mot « plan de masse ». C’est un terme bien connu des professionnels du bâtiment, mais beaucoup moins des particuliers. Pourtant, c’est un document primordial et obligatoire pour la majorité des projets de construction et de rénovation.

Pas de soucis à se faire, dans cet article, nous vous dévoilons tout sur le plan de masse, à quoi sert-il ? Comment le faire ? Avec quel logiciel ? A qui le transmettre ? Vous saurez tous sur le plan de masse à la fin de cet article !

Qu’est ce qu’un plan de masse ?

Le plan de masse est un document important dans le cadre d’un projet de construction ou de rénovation. Il est notamment nécessaire dans les dossiers de permis de construire et de déclaration préalable des travaux (DP2).

Le plan de masse est une représentation graphique avec une vue aérienne du terrain sur lequel vous souhaitez mettre en place votre construction. On retrouve également sur un plan de masse toutes les informations liées à votre construction (les dimensions, les éléments que vous souhaitez faire construire).

L’objectif du plan de masse est de monter l’état actuel du terrain sur lequel vous souhaitez mettre en place votre projet et l’état future avec votre construction. Il est donc nécessaire de créer deux plans de masse différents :

  • Un plan de masse avec une représentation actuelle du terrain
  • Un plan de masse avec une représentation de votre projet de construction terminée

Le plan de masse permet aux services d’administration à qui vous allez fournir votre demande de permis de construire de voir si votre projet respecte les différentes règles liées à une construction (règles d’urbanisme)

Un plan de masse est t-il obligatoire ?

Le plan de masse est nécessaire quasiment systématiquement dans un projet de rénovation ou de construction  . Il y a cependant quelques exceptions.

Lorsque vous faites une demande de permis de construire, le plan de masse est obligatoire, il porte la mention PC2 ou PCMI2.

Pour la déclaration préalable des travaux, le plan de masse n’est pas forcément obligatoire, cela va dépendre de votre projet. Il sera obligatoire lorsque vous souhaitez construire un élément accolé à votre maison comme une extension de maison par exemple. Le plan de masse porte la mention DP2 dans le cas d’une déclaration préalable des travaux.

Nous vous conseillons de réaliser le plan de masse dans tous les cas, même si vous avez des doutes sur le fait qu’il soit obligatoire ou non dans votre projet. Cela permet de vous garantir que vous avez bien tous les éléments pour votre demande de permis de construire ou déclaration de travaux et ainsi ne pas se voir refuser la demande.

Les informations nécessaires dans un plan de masse

Le plan de masse doit donc être assez précis pour mettre en avant tous les éléments de la construction. Ces éléments vont permettre aux services d’urbanisme de valider ou non votre permis de construire. Voici une liste non exhaustive des éléments qui doivent figurer dans votre plan de masse :

 

  • Les constructions: Le plan de masse doit illustrer les bâtiments actuels et à venir. Lorsque l’on parle de bâtiment, on ne parle pas que de maisons, vous devez également lister les annexes comme un garage, un petit atelier au fond du jardin, une éventuelle piscine, un carport ou tout autre bâtiment que vous souhaitez placer sur votre terrain.
  • Les limites de votre terrain : Vous devez illustrer les limites de votre terrain pour que l’administration valide les différentes règles liées aux limites de voisinage et les règles de recul. Il est également nécessaire de faire figurer les clôtures si vous prévoyez d’en installer
  • Les différents accès à votre terrain: Vous devez lister les accès à votre terrain, que ce soit à pied ou en voiture, pour que l’administration valide les règles de sécurité liées aux accès d’une maison.
  • Les réseaux pour alimenter votre construction: Vous devez représenter tous les réseaux qui sont ou seront raccordés à votre construction sur votre plan de masse. Par exemple les réseaux électriques, les réseaux téléphoniques et même les réseaux d’évacuation.
  • Les plantations d’arbres : Vous devez faire figurer sur votre plan de masse les diffèrents arbres et arbustes sur votre terrain pour que l’administration puisse valider les règles d’urbanisme.
  • L’échelle : Pour avoir une vision précise sur votre plan de masse, vous devez indiquer l’échelle de réalisation de ce dernier ainsi que des éléments d’orientation comme le nord

Les dimensions du plan de masse

Pour réaliser un plan de masse correct, il est nécessaire de respecter les 3 dimensions suivantes :

  • La longueur
  • La hauteur
  • La profondeur

Qui peut réaliser un plan de masse ?

La réalisations d’un plan de masse est à la portée de tous, il est cependant nécessaire d’avoir les bonnes informations (dimension de la parcelle de terrain, mesure de la surface, ect) pour le réaliser.

Il faut bien garder à l’esprit que le plan de masse est un document où les informations soumises sont vérifiées. Dans le cas où des données seront erronées dans votre plan de masse, ce dernier peut être rejeté et vous perdrez ainsi du temps dans la réalisation de votre projet.

Pour être certains de l’exactitude votre dossier de plan de masse, nous vous conseillons vivement de confier votre projet à un professionnel. Parmi ceux les plus aptes à réaliser et dessiner le plan de masse de la parcelle de votre terrain, on retrouve l’architecte ou encore le géomètre. Ils peuvent notamment s’appuyer sur des logiciels de réalisation de plan de masse pour avoir une exactitude de données quasiment parfaites. Ces deux professionnels travaillent en collaboration pour la réalisation d’un plan de masse :

 

  • Le géomètre a pour objectif d’effectuer les mesures de votre projet de construction, il va également borner et délimiter votre terrain.
  • A partir des tracés et des relèves du géomètre, l’architecte va pouvoir réaliser et dessiner le plan de masse.

Comment faire et dessiner son plan de masse ?

Pour réaliser un plan de masse, il va falloir se mettre sérieusement au dessin de bâtiment ! Vous allez devoir dessiner chaque élément présent sur votre terrain en respectant l’échelle (entre 1/50 et 1/500) et les dimensions des différents éléments. L’objectif étant de créer une représentation graphique de votre terrain avant et après la construction.

La première étape est donc de mesurer l’intégralité de votre terrain ainsi que les différents éléments. Pour cela 3 options s’offrent à vous :

  • Faire les mesures vous-même. Attention à ne pas faire d’erreur et remettre l’intégralité du projet en cause
  • Faire appel à un géomètre pour mesurer intégralement votre terrain et ces constructions.
  • Obtenir le plan cadastral de votre terrain

Une fois l’intégralité de votre terrain mesuré, il faut intégrer sur votre plan de masse tous les éléments qui figurent sur votre terrain ainsi que leur agencement :

  • Les éléments qui limitent la zone de votre terrain (clôtures, murs, portails, grillages, séparateurs)
  • Les constructions, bâtiments et annexes déjà présents sur le terrain (piscine, carport, maison, atelier, garage, ect…)
  • Les aménagements extérieurs ( accès à votre terrain, arbres et arbustes, terrasses)

Une fois que vous avez terminé le plan de masse de votre terrain actuel, il suffit de recommencer l’opération en intégrant votre projet de construction. Vous devez donc ainsi faire figurer sur votre deuxième plan de masse :

  • La construction
  • Les endroits où vous allez réaliser des travaux
  • Les changements qui vont avoir lieu sur le terrain
  • Si vous créer de nouvelles arrivées d’eau ou d’électricité

Le plan de masse est un document très important dans votre dossier de permis de construire ou de déclaration préalable des travaux, il est donc nécessaire qu’il soit réalisé à la perfection pour éviter un refus de la part de votre mairie par exemple. De plus, le plan de masse nécessite de réaliser des mesures techniques. Dans ce sens, nous vous conseillons de faire réaliser votre plan de masse par un professionnel qui à l’habitude de ce genre de demande.

Faire son plan de masse avec un logiciel

Pour réaliser vos plans de masse vous même et sans faire d’erreurs, vous pouvez utiliser un logiciel de plan de masse.

Parmi les plus simples et les plus accessibles, nous pouvons citer le logiciel Google SketchUp. Ce logiciel de plan de masse vous permet de réaliser facilement votre plan de masse en respectant les échelles. Le logiciel google Sketchup offre également de nombreuses fonctionnalités poussées qui permettent notamment la réalisation des éléments de votre terrain en 3D.

Si vous souhaitez réaliser votre plan de masse, vous-même, nous vous recommandons ce logiciel gratuit.

Soumettre son plan de masse

Vous êtes arrivez à la dernière étape ! Il vous suffit maintenant d’insérer votre plan de masse dans votre demande de permis de construire ou dans votre déclaration préalable des travaux en fonction de votre projet et de soumettre l’intégralité de votre dossier aux administrations compétentes (la mairie de la ville dans laquelle vous réalisé les travaux en général)

Ne pas confondre plan de masse et plan de situation

Bien que la plan de masse et et le plan de situation soient tous deux des représentations graphiques de votre projet, ils sont différents en quelques points et ils ne faut pas les confondre.

Le plan de situation est une représentation graphique au sens large de votre projet, à l’inverse du plan de masse qui est un zoom sur votre projet. Ainsi, le plan de situation représente votre projet de construction et votre parcelle de terrain sur une carte IGN. L’objectif du plan de situation est de montrer sur une vision plus globale votre projet. Sur votre plan de situation, on retrouve ainsi les parcelles de terrain de vos voisins, le nom des voies voisines à votre terrain. Il permet ainsi de vérifier les règles d’urbanismes applicables. 

Le plan de masse et le plan de situation reste cependant tous les deux obligatoires pour une demande de permis de construire et une déclaration préalable des travaux.