Comment choisir le bon support antivibratoire ?

Toute machine en fonctionnement provoque des vibrations, plus ou moins puissantes selon la taille et la fréquence de la machine. Pour diminuer et en partie contrôler ces vibrations, des solutions existent, comme le support antivibratoire.

Une exposition prolongée aux vibrations peut fortement endommager les pièces et les performances de la machine, réduisant considérablement sa durée de vie et, selon le niveau de vibration, gênant ou blessant l’opérateur.

C’est pourquoi il est essentiel de choisir le bon support antivibratoire pour chaque situation.

Ci-dessous, nous vous guiderons pas à pas pour choisir la solution qui vous convient :

1. Connaître le poids total de la machine

Il s’agit d’une étape importante pour commencer. Connaître le poids de la machine qui émet les vibrations vous aidera à déterminer le nombre de supports antivibratoires dont vous aurez besoin et leur taille. En général, plus la machine est lourde, plus les supports antivibratoires (ou le nombre de supports antivibratoires) dont vous aurez besoin seront grands.

2. Vérifiez le poids des supports antivibratoires dont vous avez besoin.

Afin de répartir uniformément le poids, calculez la charge que chaque support antivibratoire peut supporter pour atteindre le poids total de la machine. Assurez-vous que la machine est de niveau et que son poids est réparti de manière égale et, le cas échéant, placez des supports plus lourds là où c’est nécessaire.

support antivibratoire

3. Mesurez la vitesse de fonctionnement de la machine

Également connue sous le nom de RPM (tours par minute), il s’agit d’une donnée importante à connaître pour choisir le bon support antivibratoire. Plus le nombre de tours par minute sera élevé, plus la machine génère des vibrations et plus il faudra des supports antivibratoires en nombre et en poids.

4. Identifiez la déviation statique du support antivibratoire.

La déflexion statique indique dans quelle mesure votre support antivibratoire se comprimera sous le poids de la machine. En croisant les données de RPM et le poids de la machine, on obtient la dureté que doit avoir votre support antivibratoire.

Un support avec un caoutchouc souple isolera davantage les vibrations, mais si le caoutchouc est trop souple pour l’application, il risque de ne pas pouvoir se remettre de la déformation causée par les forces de contrainte du moteur et cela réduira l’efficacité de l’isolation des vibrations.

D’autre part, un support avec un caoutchouc plus dur aura une capacité de charge statique plus élevée, mais un caoutchouc trop dur sera incapable de réduire les vibrations en les renvoyant vers le moteur et en endommageant les pièces.

5. Adapté votre support antivibratoire à l’environnement

Enfin, n’oubliez pas de prendre en compte les conditions environnementales. Par exemple, dans une application marine, nous recommandons d’utiliser un support en acier inoxydable pour garantir une plus longue durée de vie du support. En ce qui concerne la forme, il existe de nombreuses options parmi lesquelles vous pouvez choisir afin de trouver la bonne solution pour votre application.

6. Trouver un fournisseur ou un vendeur

Les supports antivibratoires restent un produit de niche que vous ne pourrez pas trouver partout dans le commerce. Il faudra donc soit trouver des magasins spécialisés dédiés aux professionnels ou bien trouver des sites internet en capacité de vous vendre ces produits. On peut notamment citer Solutions Elastomeres. Avec cet expert des matériaux acoustiques anti vibratoires et étanchéité, vous trouverez à coup sur des produits adaptés aux professionnels selon vos besoins.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS ALLEZ ÉGALEMENT AIMER CES ARTICLES

Article rédigé par David Rousseau

Article rédigé par David Rousseau

Maitre d'œuvre architecte

Maitre d’oeuvre basé à Rennes depuis plus de 15 ans, j’apporte mon expertise dans le secteur de l’habitat et de la maison pour tout vos projets de construction, rénovation, d’extension ou d’aménagement de maison. Avec plus de 150 projets de construction de maison à mon actif, je maitrise parfaitement les différents aspects de l’habitat moderne et écologique d’aujourd’hui.

Sur mon blog, je vous livre tous mes conseils pour créer vous même une maison agréable à vivre à moindre frais.

 

Vous souhaitez réaliser un projet de construction, de rénovation, d’aménagement ou d’extension dans le secteur de Rennes ?