Vous voulez aménager un espace particulier ou celui de votre domicile avec des pavés autobloquants ? Leur tarif est influencé par un certain nombre de facteurs. Faciles à installer, ils sont de plus en plus prisés grâce à leur design attrayant. Ce sont des briques perfectionnées pour personnaliser et habiller vos devantures et abords. Découvrez le budget que vous devez prévoir et toutes les informations importantes liées à ces pièces fascinantes.

Qu’est-ce qu’un pavé autobloquant ?

Le pavé autobloquant est un revêtement de sol conçu pour être disposé à l’extérieur. Il est souvent utilisé dans les ruelles et dans les vastes cours. Il est généralement fait en pierre naturelle ou reconstituée en fonction du modèle. Cependant, la majorité est fabriquée en béton afin d’être plus solide et faire preuve d’une grande résistance. Certains professionnels de la maçonnerie considèrent ce type de pavé comme une roche taillée dans une version plus performante.

Utilisé depuis l’antiquité, il peut avoir une durée de vie remarquable. Il peut être utile pendant 50 ans au moins, à condition d’être bien entretenu. Il est facilement reconnaissable grâce à sa forme atypique en I. Il est possible de rencontrer certains modèles qui ressemblent à un S, X, T, H ou Z. Il doit son succès à sa manière de s’adapter à toute configuration de terrains. À la méthode d’un puzzle, ils se positionnent en série pour couvrir la surface de la cour.

pavé autobloquant

Les endroits pour poser des pavés autobloquants

Le choix et la pose des pavés autobloquants s’effectuent en fonction des lieux. Ils peuvent être mis dans les allées, dans la cour, le jardin ou encore autour des points d’eau.

Allées

Ces espaces sont polyvalents. Ils peuvent accueillir les pavés en pierre naturelle, en béton et en pierre constituée. Par contre, l’épaisseur varie en fonction de la fréquentation. Pour faciliter la circulation des voitures, elle doit être basse.

Cour, terrasse et jardin

Les pavés en béton, en pierre naturelle et reconstituée sont les mieux adaptés pour ces types d’endroit.

Les points d’eau

Pour éviter que les pavés ne s’usent très vite, il est conseillé de poser uniquement ceux fabriqués en pierre naturelle et en béton. Ils sont plus résistants.

Comment poser des pavés autobloquants ?

Il faut noter que les pavés autobloquants sont faciles et rapides à mettre sur le sol. Alors, vous pouvez les déplacer quand ou comme vous le souhaitez sans réelle difficulté. Par ailleurs, les pavés autobloquants peuvent être placés sur un lit de sable ou sur une couche stabilisée. Assurez-vous également que vous avez informé votre municipalité et que vous disposez le matériel et les fournitures nécessaires avant de commencer les travaux.

pose pavé autobloquant

Sur le lit de sable

La première chose à faire est de délimiter le périmètre de la surface concernée. Ensuite, préparez le sol en creusant sur une quarantaine de centimètres. Si la cour n’est pas sur une pente, entaillez de façon à obtenir une inclinaison pour permettre aux eaux d’être évacuées facilement. Pour stabiliser le terrain et empêcher les mauvaises herbes de pousser, posez une sous-couche. Recouvrez-la ensuite d’un tissu géotextile avant de faire le lit de sable au-dessus. Le remplissage des joints avec du sable légèrement mouillé viendra clôturer votre chef-d’œuvre.

Sur une couche stabilisée

Si la surface concernée est très fréquentée, il est recommandé de poser vos pavés autobloquants sur une couche stabilisée. Le but est d’éviter que les matériaux ne bougent ou ne se décollent et de durer plus longtemps au sol. Alors, vous devez soutenir les pierres perfectionnées à l’aide d’une couche de mortier. Celle-ci est faite à base de ciment et de sable. Ensuite, vous suivez les mêmes étapes que celles du lit de sable.

Comment choisir ses pavés autobloquants ?

La résistance et l’esthétisme sont les critères qui attirent les gens. Sur le marché, il en existe de plusieurs formes et de divers matériaux. Pour faire le bon choix, il est recommandé de vous baser sur le design et la surface que vous voulez paver. Assurez-vous aussi que celle-ci est carrossable. Voici une sélection de divers types de pavés autobloquants pour vous aider.

Le pavé en pierre naturelle

Il est souvent fabriqué avec du granit. Il est robuste et est capable de résister aux corrosions et à la rayure. Il est très esthétique et disponible en divers formats. Vous pouvez également le retrouver en grès avec un large choix de teintes. Il est également disponible en ocre, rose, jaunes, orangé, etc. Le pavé en pierre calcaire offre des tons neutres. Son rapport qualité/prix est excellent.

Le pavé en béton

Ce type de pavé est fait à base de ciment, graviers, sable et de l’eau. La couleur est neutre et très jolie à voir. Il en existe de classiques et de moulés. Le premier est en modèle carrossable, plat et permet aux voitures de passer là-dessus tranquillement. Le second est léger et esthétique, mais il est épais. Il est donc réservé aux allées de piétons.

Le pavé en pierre reconstituée

Ce modèle de pavé donne un large choix de tons et de formes. Il est capable d’imiter la pierre naturelle, le bois ou le marbre. Il est disponible en rectangle ou carré et s’adapte à tous les endroits de l’extérieur sauf les points d’eau comme les piscines et les bassins. Son épaisseur peut faire 6 cm minimum.

Le prix des pavés autobloquants

Le prix est variable et dépend de plusieurs facteurs. D’abord, lorsque la taille de votre projet est grande, cela va influer sur le coût. Si le nombre de pavés autobloquants est important, attendez-vous à recevoir une lourde facture.

 Le prix d’acquisition de ce type de pavé varie selon le modèle que vous avez choisi. Le montant est établi sur la base des matériaux de fabrication, de l’épaisseur et parfois de la combinaison des couleurs. Il oscille généralement entre 10 et 30 euros TTC le mètre carré sans les frais de pose. Ceux faits à base de pierre naturelle sont les plus chers du marché.

Entretenir et nettoyer ses pavés autobloquants

Les pavés autobloquants ont besoin de peu d’entretien. L’essentiel est de les nettoyer régulièrement tous les ans pour éviter qu’ils perdent leur éclat. Il suffit de passer un jet d’eau à haute pression pour enlever les résidus de déchets collants ou les pousses de moisissures. Ces dernières font souvent leur apparition lors des grandes pluies. Vous pouvez également brosser légèrement avec du savon non agressif puis retirer la mousse sans détruire les pavés. Il existe aussi des produits détergents anti-mousse qui permettent d’accentuer l’impact du nettoyeur haut pressionné. Balayez deux à trois chaque semaine pour éviter que certains liquides ne s’incrustent définitivement.